Cinq lectures dignes d’intérêt est une chronique régulière sur cinq éléments dignes d’intérêt que nous avons découverts en faisant des recherches sur des sujets tendances et intemporels. Le cloud distribué permet aux organisations de rapprocher le cloud computing (l’informatique en nuage) de leur emplacement. Cette semaine, nous examinons pourquoi il s’agit de l’avenir du cloud computing.

Illustration par Balaji KR

Le cloud distribué permet aux organisations de distribuer des services de cloud à différents emplacements géographiques, tandis que l’exploitation et la gouvernance restent la responsabilité du fournisseur de services de cloud. Pourquoi est-ce l’avenir du cloud computing? Le fait de disposer de ces services en nuage dans un lieu physiquement plus proche diminue les coûts des données et réduit la latence ; cela aide également les fournisseurs de services à instaurer la confiance avec les utilisateurs, qui sont de plus en plus préoccupés par la protection de la vie privée.

Les organisations qui utilisent des services de cloud computing distribués n’ont pas à se soucier de la mise en place et de la gestion de leur propre cloud privé et peuvent au contraire utiliser pleinement les services de cloud public. Imaginons que vous travaillez dans un centre de recherche et de développement et que vous souhaitiez migrer certaines applications vers le cloud public. Les réglementations exigent que les données confidentielles soient conservées sur le territoire national, ce qui implique la mise en place de clouds privés pour stocker ces données, dont la maintenance est souvent trop coûteuse pour de nombreuses entreprises. Une architecture de cloud distribué permet au cloud public de fonctionner dans un lieu spécifié par le client, en l’occurrence le pays où les données doivent être stockées.

Vous cherchez à en savoir plus sur le cloud distribué ? Voici cinq lectures intéressantes sur l’architecture de cloud distribué et les raisons pour lesquelles elle représente l’avenir du cloud computing.

  1. Tout ce que vous devez savoir sur le “cloud computing” distribué

La plupart des entreprises utilisent une combinaison de cloud computing public et privé, créant ainsi un cloud hybride. De nombreuses petites et moyennes entreprises trouvent que le coût de la mise en place de clouds publics est trop élevé. Le cloud computing distribué permet de résoudre ce problème, ainsi que d’autres. Dans cet article, l’auteur définit le principe du cloud distribué et en souligne les avantages et les inconvénients.

  1. Le cloud distribué : Avantages et limites

Il est essentiel de bien comprendre le cadre du cloud distribué pour comprendre son impact sur l’avenir du cloud computing. Cet article présente les avantages et les limites du cloud distribué.

  1. L’avenir de la mise en réseau est dans le cloud distribué

Les géants de la technologie tels que Google, Microsoft et Amazon ont tous reconnu le rôle que le cloud distribué jouera dans l’avenir des entreprises, qui, à son tour, façonne et personnalise les services que ces géants de la technologie offrent. Cet article examine comment ces organisations s’efforcent de mettre en œuvre efficacement le modèle de cloud distribué.

  1. L’informatique de périphérie à accès multiple (MEC) et le cloud distribué

L’informatique de périphérie est l’informatique qui se produit à la périphérie d’un réseau. Il rapproche les données et les calculs de l’emplacement requis, ce qui réduit les coûts et augmente la bande passante. Dans cet article, l’auteur utilise des illustrations pour expliquer la nécessité du edge computing et des services de cloud distribué.

  1. Le rôle du cloud distribué dans l’avenir du travail

La démondialisation est rapidement devenue une tendance, surtout depuis un an et demi. Les entreprises sont confrontées à des exigences strictes en matière de gestion et de traitement des données à proximité de leurs sites. Dans cet article, nous apprenons comment les entreprises peuvent réduire la latence, minimiser la congestion du réseau et potentiellement éliminer le risque de perte de données en utilisant un cloud distribué.

Selon les statistiques d’adoption du cloud d’Amazon pour 2021, près de 85% des organisations utilisent la technologie du cloud pour stocker des informations. Avec la tendance à la démondialisation qui oblige les organisations à manipuler et à traiter les données sensibles plus près de leurs emplacements, il est logique que les organisations aient recours au cloud distribué.

Oussama Nait-Zlay
Marketing Consultant